Marketing numérique : un fer de lance pour une perspective d’évolution

Le principal problème du marketing numérique, celui qui menace le plus l’efficacité des campagnes qui sont lancées chaque jour, est la surabondance de canaux. Mais comment, la possibilité de choisir n’est pas un avantage ? Certes, disposer d’un large choix est important lors du lancement d’une campagne promotionnelle, pour autant que vous pouvez choisir. Beaucoup, trop de campagnes, cependant, perdent leur efficacité en essayant de courir après toutes les plateformes possibles sans un budget adéquat et sans une stratégie unifiée. Tout cela se traduit par un gaspillage de ressources qu’une petite ou moyenne entreprise ne peut certainement pas se permettre. Par où commencer pour maximiser l’efficacité du marketing numérique et s’assurer que vos investissements sont orientés vers des stratégies réellement utiles ? Voici un petit guide pratique.

Commencer par les résultats

Aussi étrange que cela puisse paraître, “commencer par les résultats” ne signifie pas revenir en arrière. De nombreuses marques abordent le marketing numérique sans avoir une idée claire de ce qu’elles veulent obtenir et, par conséquent, lorsqu’elles obtiennent des résultats, elles ne peuvent pas juger s’ils sont satisfaisants. Avant de passer aux choses sérieuses, il convient donc de prendre le temps de déterminer quels résultats peuvent être considérés comme positifs et d’analyser vos objectifs avec l’aide d’un professionnel, afin de vous assurer qu’ils sont compatibles avec le type de campagne que vous souhaitez mettre en œuvre. Les résultats en question doivent ensuite être décomposés en objectifs plus petits, en structurant un chemin qui vous mène exactement là où vous voulez aller, en une série d’étapes successives. À ce stade, il est important d’être clair. Par exemple, si on parle de marketing des médias sociaux, il ne faut pas proposer de manière générique d’investir dans quelques publicités Facebook pour augmenter la notoriété de la marque, mais plutôt établir un budget mensuel à répartir entre les publicités des différentes plateformes, afin d’augmenter la base de fans d’un certain pourcentage à une certaine date. Ce simple changement de perspective vous permettra de mieux juger de la validité des résultats obtenus avec ces campagnes.

Automatisation : l’utiliser intelligemment

L’automatisation, en particulier dans le domaine du marketing, ne consiste pas à remplacer les ressources humaines, mais à mieux les investir. Utilisez votre département créatif pour structurer votre campagne de manière brillante, surprenante et intelligente, et non pour des tâches répétitives qui peuvent être effectuées par une plateforme d’automatisation. En particulier dans le domaine social, il est de plus en plus facile d’obtenir des systèmes qui produisent automatiquement du contenu, des rapports d’analyse, des partages et des publicités. En apprenant à utiliser correctement ces outils, vous pourrez “libérer” le potentiel créatif de votre équipe et le mettre au service des objectifs qui comptent vraiment.

Ressources humaines et marketing numérique

L’automatisation vous a-t-elle permis de libérer des ressources humaines précieuses et importantes ? C’est génial. Essayez maintenant de ne pas les gaspiller en réunions inutiles. Il est important de se réunir pour faire le point et examiner les progrès et les objectifs, mais obliger votre service marketing et commercial à passer trois heures par semaine avec vous, c’est soustraire ce temps au véritable travail, celui pour lequel vous les avez libérés de l’esclavage des tâches répétitives. Tout bon professionnel du marketing, dès que vous lui proposez d’organiser une réunion “bilan”, vous déteste. S’il ne vous le dit pas, c’est seulement parce qu’il travaille pour vous.

On peut donc dire : votre responsable marketing vous déteste et espère sincèrement que votre voiture tombera en panne le matin de la réunion. C’est parce qu’il est mathématiquement certain qu’une réunion organisée pour “faire le point” ne fera PAS le point, et pour chaque information utile échangée, dix vieux faits acquis seront répétés, les objectifs de campagne communs que tout le monde connaît seront répétés au moins cinq fois, et vingt minutes seront passées en bavardage. Aucun de vous n’a besoin de tout ça. Voulez-vous vraiment faire le point et optimiser l’efficacité de votre campagne de marketing numérique ? Mettez un point d’honneur à envoyer des rapports réguliers et n’organisez des réunions que s’il y a quelque chose à discuter plus en profondeur après avoir examiné les données. Et, pour le bien de vos collègues et de vos employés, ne dites plus jamais que la réunion sert à “faire le point”. Là encore, des objectifs clairs sont essentiels. Planifiez une réunion avec des objectifs clairs et respectez-les scrupuleusement, en évitant de vous perdre dans les “hors-sujets” qui doivent être strictement interdits. Bien sûr, la socialisation au travail est une bonne chose, mais les réunions ne sont pas le bon moment. Si vous voulez renforcer l’esprit d’équipe, faites-le lors d’une session de team building, et non en regardant les résultats de vos campagnes de marketing numérique.

Médias sociaux : travailler pour un résultat

Le spécialiste du marketing des médias sociaux n’est pas la Fée bleue, Gandalf ou Mary Poppins. Les médias sociaux sont un moyen de communication dont l’efficacité peut et doit être mesurée à l’aide d’outils spéciaux, mais ils ne constituent pas la solution à une déficience structurelle.

Voici une courte liste de ce que les médias sociaux peuvent faire pour vous, s’ils sont gérés par un professionnel : attirer du trafic vers votre site web ou votre site de commerce électronique, augmenter les ventes, accroître la notoriété de la marque auprès de publics spécifiques, établir des conversations significatives avec des clients potentiels, fournir une assistance en temps réel à ceux déjà acquis, lancer des campagnes interactives. Voici, en revanche, une liste de choses que les médias sociaux ne peuvent pas faire pour vous : augmenter les ventes de commerce électronique si la plateforme de commerce électronique ne fonctionne pas, apporter du trafic sur le site si le site a un temps de chargement biblique, accroître la notoriété de la marque si vous n’avez pas de matériel promotionnel bien structuré et cohérent sous forme de photos, de vidéos et de communiqués de presse, lancer une campagne réussie sans stratégie cohérente, fournir une assistance aux clients si le produit est médiocre, acquérir de nouveaux clients si les canaux de vente ne sont pas en place. N’oubliez pas cette maxime fondamentale : les médias sociaux viennent après le reste de la stratégie. Se lancer sur les médias sociaux sans avoir planifié sa stratégie, c’est comme prendre un mégaphone sans rien avoir à dire : on finit par sortir quelque chose d’embarrassant et tout le monde le remarque.

Tous savoir sur Métriques et dimensions de l’analyse du web
Marketing des médias sociaux : voici les avantages de l’utilisation de Twitter