Guide en ligne pour gérer son blog d’entreprise

La gestion d’un blog d’entreprise, vue par des non-experts, suscite un mélange de curiosité et d’intérêt loin d’être évident. Comment ce service fonctionne-t-il ? Quels sont les coûts prévus ? Et combien d’articles devez-vous publier ? Tout d’abord, précisons que nous parlons de la gestion d’un blog professionnel pour le compte d’entreprises, c’est-à-dire d’un service de fourniture de billets (articles) pour les sociétés, les entreprises, le commerce électronique, les start-ups et même les industries dans les domaines les plus divers. Chez Contenuti WEB, nous avons travaillé au fil des ans, tant avec des agences intermédiaires que directement avec des clients, pour gérer de nouveaux blogs ou reprendre des blogs souvent laissés à leur sort (lire : qui ne sont plus mis à jour). Ce sont des situations classiques : Dans les deux cas, le besoin est le même : trouver un partenaire spécialisé capable d’offrir une gestion sécurisée, efficace et rentable du blog. Cela dit, voyons pourquoi une entreprise devrait ouvrir ou tenir à jour un blog.

Du positionnement au partage : les avantages du blog d’entreprise

Publier des articles sur votre blog d’entreprise n’est pas un caprice. Il y a un million de bonnes raisons de créer ou de recommencer à mettre à jour un blog. J’en ai parlé à plusieurs reprises mais cela vaut la peine de le répéter ici. Le blog représente encore le seul véritable canal pour communiquer avec le public en profondeur, comme dans une sorte de conférence à distance ou si vous préférez de focus en ligne.

Contrairement à Facebook, Instagram et aux médias sociaux en général, le blog laisse la place aux explications détaillées, aux analyses, aux comparaisons, aux démonstrations : en bref, c’est un média qui a ses propres particularités et sa propre dynamique, le seul outil où vous pouvez mettre en œuvre certaines stratégies. Le blog assure également un flux constant de contenu frais à partager dans les réseaux sociaux mentionnés ci-dessus. Actualités, événements, mais aussi présentations de produits, tutoriels, etc. Où, sinon dans le blog, trouverons-nous l’occasion de dire ce qui peut frapper nos utilisateurs ?

Et ce point nous amène au troisième aspect significatif, peut-être le plus important de tous : la rédaction pour le référencement. C’est en effet grâce au blog que vous pouvez augmenter de manière significative le trafic vers le site associé. Le mécanisme s’explique facilement : en publiant des articles optimisés (c’est-à-dire des articles rédigés pour favoriser le positionnement sur les moteurs de recherche), vous avez la possibilité, à long terme, d’émerger parmi les résultats chaque fois qu’un utilisateur effectue une recherche liée à ce sujet.

Concurrence et distinction

Il va de soi que quelques articles ne suffisent pas : il en faut des dizaines, voire des centaines, et ce n’est qu’à ce moment-là que nous atteindrons une masse critique qui permettra à notre site de se démarquer de la concurrence et d’acquérir peu à peu une autorité propre sur le web, avec des avantages considérables, même en ce qui concerne les pages institutionnelles, c’est-à-dire les pages consacrées aux services offerts par l’entreprise.

On arrive au quatrième avantage, la création de liens internes. Écrire une page optimisée pour un service (“installation de fenêtres Rome”, “réparation d’ordinateurs Livourne”, “boutique de cigares Milan”, etc.) et espérer que les positions sur Google ne sont certainement pas les meilleures. Les meilleurs résultats sont obtenus lorsque la page est connectée et reliée par d’autres pages du site. Oui, mais lesquels ? En créer trop au hasard n’est pas bon : mieux vaut publier un billet de fond.

En résumé, nous pouvons donc énumérer au moins quatre avantages majeurs liés à la gestion d’un blog d’entreprise.

Espace d’information

Les internautes sont constamment à la recherche d’informations. Où trouver un produit ? Comment effectuer une réparation ? Qui contacter pour installer de nouveaux volets roulants ? N’attendez pas que la concurrence vous donne les réponses : mettez votre blog à jour !

Contenus pour les réseaux sociaux

Vous en avez assez de ne rien avoir à dire sur votre page Facebook ? Si la réponse est oui, une aide précieuse pourrait provenir du blog et des articles (nouvelles) publiés en ligne de semaine en semaine.

Positionnement sur google

Un point trop souvent sous-estimé concerne le positionnement des postes. Quel que soit le secteur d’activité, grâce au blog, nous pourrons nous positionner pour de nombreux mots-clés plus ou moins difficiles, tant au niveau national que local.

Création de liens internes

Faire en sorte que Google comprenne les thèmes de notre site n’est pas du tout simple. Rédiger des pages sans lien les unes avec les autres va dans le sens inverse, ce qu’il faut, c’est travailler avec les liens internes pour construire un réseau conceptuel complet, clair et cohérent.

Le cas de sereco steel, une entreprise de rome

De la théorie à la pratique, voyons un exemple concret de gestion d’un blog d’entreprise pour le compte d’un magasin de gros de produits et d’articles destinés au secteur de l’acier et de la construction. La demande était assez simple : faire vivre le blog et intercepter de nouveaux utilisateurs par le biais de recherches organiques (non payantes). Après avoir entendu le client en personne et recueilli les informations nécessaires, nous avons entrepris d’élaborer un plan éditorial, puis une série de titres prometteurs.

Essayer de se frayer un chemin à travers des recherches dans toute l’Italie aurait été trop difficile et inutile : Siderurgica Sereco a une zone de chalandise qui couvre principalement la province de Rome. Nous avons donc opté pour des articles optimisés pour le référencement et géolocalisés, où le lieu (Rome) était l’un des mots clés stratégiques. Un an après le début de la collaboration, de nombreux articles étaient déjà positionnés. Maintenant que trois années se sont écoulées, nous pouvons énumérer quelques-unes des positions obtenues.

  • Deuxième place 1ère page pour “roof ventilato roma” (lien vers positionnement)
  • Deuxième place 1ère page pour “reti elettrosaldate roma” (lien vers le positionnement)
  • Sixième place en 1ère page pour “lavorazionezioni ferro battuto Roma” (lien vers le positionnement)
  • Quatrième place en 1ère page pour “portails galvanisés Rome” (lien vers positionnement)

Il va sans dire que, pour une entreprise qui cherche à se démarquer pour ces services, le fait d’apparaître sur la première page des recherches géolocalisées à Rome et en province peut avoir un impact énorme. De la publicité gratuite pour les années à venir sans bouger le petit doigt : voilà le sens d’une gestion raisonnée d’un blog !

Comment le blog de l’entreprise est géré en pratique

Passons au fond : comment le blog d’entreprise est-il géré ? Ou, pour être plus précis : quel est le rôle de l’agence partenaire dans la fourniture d’articles ? Généraliser serait une erreur, essayons donc de répondre en illustrant pas à pas nos méthodes et procédures de gestion d’un blog d’entreprise.

Avec un premier entretien téléphonique ou un premier échange d’e-mails (qui peut être suivi d’un entretien téléphonique approfondi), nous essayons de prendre des mesures, de collecter du matériel pour la rédaction d’articles et avant cela pour la définition de mots-clés et de titres.

Des variables telles que le nombre d’articles par mois, la longueur des posts, la nécessité de services supplémentaires tels que l’insertion back office, la recherche d’images, la traduction en anglais… sont définies en détail. Tout cela conduit à la définition du devis avec les coûts et le calendrier.

Plan éditorial

Après la planification du travail vient le temps de l’élaboration du plan éditorial, puis de la liste des titres et de leurs mots-clés (le cas échéant). Habituellement, nous procédons de bimestre en bimestre ou de mois en mois. Définir un plan annuel n’aurait guère de sens, car la stratégie doit être ajustée au fur et à mesure en fonction du retour d’information que nous obtenons.

Si la collaboration n’est pas encore établie (renouvellement d’un contrat de l’année précédente), il est toujours bon de procéder à un poste test, afin de s’aligner en termes de style, de communication et de contenu en ligne. Un moyen de prendre des mesures.

La direction commence enfin. À ce stade, le client recevra les articles convenus dans le délai fixé et pourra, de temps à autre, les réviser ou les approuver en vue de leur publication. Au fur et à mesure que la gestion se poursuit, nous contrôlons les résultats pour vérifier le positionnement réel des postes. Les articles ne sont payés qu’après le début de la collaboration

Pas seulement des articles : gestion des médias sociaux

Un blog géré ne doit pas se limiter à la publication d’articles optimisés pour le référencement. Dans de nombreux scénarios, il est souhaitable que les messages soient immédiatement partagés sur les profils sociaux de l’entreprise, en premier lieu Facebook, mais aussi Twitter, LinkedIn et autres. Cela a du sens pour plusieurs raisons : tout d’abord, parce que cela permet de garder votre profil social vivant et actif, en ajoutant du nouveau contenu qui – soit dit en passant – pourrait tôt ou tard se retrouver dans les résultats de recherche des utilisateurs (une fonctionnalité présente sur tous les réseaux sociaux). Deuxièmement, parce qu’un lien dans une mise à jour Facebook, Twitter ou LinkedIn a un certain poids en termes de référencement. A savoir : un article de blog publié en ligne verra son classement s’améliorer s’il existe des liens entrants externes, même en provenance de profils sociaux (Google Plus semble être très apprécié… par Google). C’est pourquoi une bonne stratégie de gestion des blogs d’entreprise doit également inclure une activité coordonnée de gestion des médias sociaux.

Coûts indicatifs pour la gestion d’un blog d’entreprise

Et nous en arrivons au dernier aspect : les coûts de gestion d’un blog d’entreprise. Comme vous pouvez le comprendre d’après ce qui a été écrit jusqu’à présent, de nombreuses variables sont en jeu : on passe de la simple rédaction de billets (qui représente encore la majeure partie du travail) à la fourniture d’un service complet qui comprend la rédaction d’articles, la recherche d’images, l’insertion dans le back-office, la gestion des médias sociaux et même la traduction en anglais.

Beaucoup dépend aussi de la longueur et du nombre d’articles : c’est une chose de prévoir une collaboration de trois mois avec six articles de 300 mots chacun, mais c’en est une autre de prévoir un travail annuel de vingt-quatre ou quarante-huit articles de 450-500 mots chacun. C’est drôle, mais c’est comme au marché : plus on achète de fruits et légumes, moins on paie le kilo.

Cout et tarif

Prenons un exemple commun à un grand nombre de nos clients. L’offre standard qui nous est généralement demandée est de deux articles par mois pendant un semestre ou une année. Comme écrit plus haut, le plan éditorial est inclus dans le prix, ainsi que la définition de la longueur et des caractéristiques nécessaires pour faire un bon travail. Par conséquent, nous aurons un coût par article plus élevé dans le cas du semestre (12 articles au total) et plus faible dans le cas de l’année (24 articles au total).

Les conditions de paiement sont convenues en fonction des besoins du client, généralement un paiement bimensuel ou mensuel est prévu sans paiement anticipé. Vers la page Exemples Il ne reste plus qu’à agir et à décider de la marche à suivre. Si vous avez besoin de vous vider la tête, écrivez-nous dans les commentaires ou contactez-nous en privé sans engagement.

10 bonnes raisons de créer un blog
Solutions CSE : faire concevoir un site web sur mesure